Test du casque BackBeat Pro 2 de Plantronics

Test du casque BackBeat Pro 2 de Plantronics

Plantronics a depuis longtemps montré ses compétences dans le monde de l’audio. Ils sont devenus une véritable référence auprès du public professionnel grâce à leur collection d’oreillettes Bluetooth. Ils tendent depuis plusieurs années à se diversifier sur un public plus large.

Et c’est avec plaisir que je vous présente aujourd’hui le Plantronics BackBeats Pro 2, fourni pour l’occasion par l’agence The Messenger.

Un design en évolution depuis la V1

Testant la deuxième version, vous vous doutez qu’il y avait une V1. Celle-ci était relativement imposante et avait besoin d’une évolution « majeure » sur le design pour cette V2.

Et c’est chose faite, on retrouve un casque beaucoup plus épuré. Les boutons sont encastrés et ne font qu’un avec le casque. Nous sommes ici face à un design beaucoup plus étudié et abouti.

La première version avait un design un peu brut de décoffrage, mais qui malgré tout avait un certain charme. Il respirait la solidité et l’endurance.

Ici, comme dit plus haut, nous nous retrouvons avec un plus beau design, mais qui pour moi se rapproche trop de ce que fait la concurrence. Cela, malheureusement au détriment de l’originalité du Plantronics Backbeat Pro 1.

Même si l’originalité n’est plus le maître mot de Backbeat Pro 2, cela n’en reste pas moins un excellent casque avec un design moderne.

Maintenant, laissons la place au casque en lui-même.

Oreillette gauche

Vous retrouverez sur l’oreillette gauche, marquée d’un grand « L » à l’intérieur, les commandes sonores.

Le bouton central sert au « Play/Pause ». De part et d’autre de ce bouton, nous retrouvons les classiques pistes précédentes, pistes suivantes. Et enfin, la molette « crantée » sert au volume, en la tournant dans un sens, on augmente, dans l’autre on diminue le volume.

Vous retrouverez également le bouton permettant d’activer la réduction de bruit active. Ce bouton se voit conférer trois positions :

  • Isolation passive ;
  • Réduction de bruit active ;
  • Écoute de l’environnement extérieur – auquel cas le son est tout simplement coupé, afin que vous puissiez entendre ce qu’il se passe autour de vous.

Je reviendrai par la suite sur le cas de la réduction de bruit active.

Oreillette droite

Passons sur l’oreillette droite, nous retrouvons ici le bouton de mise sous/hors tension qui permet également l’appairage lorsqu’il est maintenu quelques secondes en butée.

En parlant de l’appairage, le Bluetooth 4.0 EDR / A2DP / aptX du casque permet de le connecter à deux appareils. Fonction qui peut être utile au travail si vous avez besoin de le connecter à votre smartphone et à votre ordinateur.

Un petit bouton vient se positionner en dessous. Celui-ci vous permettra de couper le microphone, mais également d’activer ou de désactiver les « smart sensors » qui servent à désactiver automatiquement la musique lorsque vous enlevez le casque et la réactivent lorsque vous le remettez.

Enfin le dernier bouton n’est autre que le bouton central qui permet de décrocher et raccrocher les appels.

🎶 Let the music play 🎶

La V1 était déjà très bonne, la V2 l’est tout autant.

Tous les genres de musiques sont respectés. Fervent des basses, vous serez pleinement satisfait, car celles-ci sont très bien retranscrites sans pour autant écraser le reste.

Les aigus le sont tout autant, et ils se voient bien retranscrits ce qui une fois encore satisfera tout un chacun.

Enfin, les voix sont bien intelligibles sans pour autant être mises en avant de telle façon à ne pas occuper le devant de la scène.

Maintenant, abordons le sujet un peu plus sensible de la réduction de bruit.

La passive, c’est à dire une fois le casque simplement posé sur les oreilles, fait un travail satisfaisant, mais un peu moins bon que celle du V1. Cela est dû à la nouvelle conception des oreillettes, ovales au lieu de « rondes ». Elles laissent passer plus facilement les bruits extérieurs.

Une fois la réduction de bruit active enclenchée, la aussi, nous ne faisons pas face à une révolution, elle a certes le mérite d’exister, mais ne change pas le monde.

En somme, la réduction de bruit active est ici un peu anecdotique, mais reste quand même un confort certain lorsqu’on est en déplacement dans un avion, un train ou même une voiture.

Un casque qui en vaut la peine

Il est maintenant temps de conclure. Ce casque est au jour d’aujourd’hui l’un des meilleurs casques du marché, du fait de son excellent design et de sa restitution sonore. Mais ce qui lui confère ce titre, c’est également son prix.

Proposé à moins de 200€ sur Amazon, il va être difficile de trouver un si bon casque au même prix.

Donc si vous cherchez un casque nomade, pas trop onéreux avec un design moderne, une construction de qualité et un rendu sonore excellent. N’hésitez pas et foncez sur la Plantronics Backbeat Pro 2.

Je tiens encore une fois à remercier l’agence The Messenger de m’avoir prêté ce casque afin d’en réaliser le test et je vous donne très vite rendez-vous pour de nouveaux articles sur m4t.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *