J’ai testé le OnePlus One4 min read

J’ai testé le OnePlus One4 min read

Ancré dans l’écosystème Apple depuis l’iPhone 4, je n’ai eu de cesse de collectionner les smartphones à la pomme jusqu’à l’iPhone 6.

J’ai donc décidé, à l’annonce du OnePlus 2, d’essayer le OnePlus premier du nom.

Rappel sur la marque OnePlus

La marque OnePlus s’est faite connaître en 2014 avec leur OnePlus One. Leur philosophie était et est toujours de proposer un smartphone avec des caractéristiques haut de gamme à un prix défiant toute concurrence.

Mais, si la marque s’est faite connaître, c’est également grâce (ou à cause) de leur système pour se procurer le téléphone : un système d’invitation.

L’idée n’était pas mauvaise au début, mais le gros problème était qu’elle n’avait pas prévu la retombée médiatique de son produit.

Les conséquences ont été simples : un retard dans la production, des délais de livraison à rallonge… En bref, une campagne médiatique réussie, mais une production à la ramasse.

OnePlus One ou OnePlus Two ?

A l’annonce du OnePlus Two, je me suis intéressé de plus près à leur One, tout simplement car j’étais et je suis toujours à plus de 3 millions sur la liste d’attente.

Sur un coup de tête, j’ai alors acheté le One pour changer mon iPhone 6.

La première impression que j’ai eu lorsque je l’ai reçu c’est que, malgré son prix de 300€, j’avais un smartphone avec un design relativement épuré et sympathique.

Après une configuration un peu longue pour pouvoir retrouver toutes mes données, je découvrai enfin Cyanogen.

Cyanogen 12 VS iOS. 

Je ne vais pas rentrer dans les détails de ce qu’est Cyanogen, des sites le feront mieux que moi si vous voulez en apprendre plus. Je vais juste vous parler de l’expérience utilisateur liée à cette OS. Mais, pour faire simple, cyanogen est un Android modifié qui propose des options qui restent indisponibles sur les versions Android de Google.

Et ce sont ces options qui m’ont plu. En effet, pouvoir tout paramétrer est un réel plaisir. Finalement, on obtient un téléphone qui agit exactement de la manière que l’on veut.

C’est ce qui m’a plu dans cet OS et ce téléphone c’est qu’après 1h ou 2, j’avais un smartphone qui faisait exactement ce que je lui demandais, ce que ne proposent pas tout à fait les téléphones de la pomme.

Mais malgré tout, des petits manques sont venus semer le trouble.

Au niveau logiciel, le fait de pouvoir tapoter deux fois sur le bouton Home de l’iPhone, ce qui donne un raccourci aux applications du haut de l’écran, est un réel plus pour moi qui utilise mon iPhone souvent à une main. Et ici, se retrouver avec un écran de 5,5 » et devoir utiliser les deux mains m’a un peu gonflé.

Et étant sur mac, tout se synchronisait entre ma musique, mes photos, et tout le reste. Ici, la liaison entre le One et le mac, j’ai pu tirer une croix dessus.

Du point de vue technique.

Je n’ai pas grand chose à dire sur ce point. Pour 300€, on a un smartphone avec des composants qui datent d’un an, et qui n’ont pas à rougir face à la concurrence d’aujourd’hui.

En soi, il reste toujours performant, mis à part une petite aberration chromatique lorsque la luminosité est poussée à fond en extérieur, et quelques échauffements en jouant à des jeux gourmands.

Alors iPhone ou OnePlus ?

Pour moi, ce sera iPhone, pour un bon moment encore, pas que le OnePlus One ne soit un mauvais smartphone. Bien au contraire, je vous le conseille si vous êtes sous android et que vous désirez changer de smartphone.

Mais, pour ma part, l’iPhone répond plus à l’écosystème que je me suis créé et devoir changer tout me ferait surement perdre du temps au final.

Je préfère donc rester pour l’instant dans mon système à la pomme.

Et vous, que pensez-vous de la marque OnePlus ? Je vous laisse réagir dans les commentaires et vous dis à très vite sur m4t.fr.